La médecine

Accueil arrow Dossiers arrow Les accidents de la vie courante
Les accidents de la vie courante Suggérer par mail

Traumatismes et accidents

  • Qu'est-ce qu'un traumatisme ?

La définition classique d'un traumatisme utilisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) est la suivante : " Les traumatismes (en anglais : Injury) sont causés par une exposition aiguë à des agents physiques tels que énergie mécanique, chaleur, électricité, agents chimiques, radiations ionisantes, qui interagissent avec le corps dans des quantités ou des taux excédant le seuil de tolérance humaine.
Dans certains cas (par exemple la noyade ou le gel), les traumatismes proviennent du manque soudain d'un élément essentiel tel que l'oxygène ou la chaleur " (traduit de [1]). Dans un document récent consacré aux règles et bonnes pratiques de surveillance des traumatismes, l'OMS décrit le traumatisme comme " le dommage physique causé à une personne lorsque son corps a été soumis, de façon soudaine ou brève, à un niveau d'énergie intolérable. Il peut s'agir d'une lésion corporelle provenant d'une exposition à une quantité d'énergie excédant le seuil de tolérance physiologique, ou d'une déficience fonctionnelle conséquence d'une privation d'un ou de plusieurs éléments vitaux (par exemple air, eau, chaleur), comme dans la noyade, la strangulation ou le gel. Le temps passé entre l'exposition à l'énergie et l'apparition du traumatisme est court " (traduit de [2]). L'OMS précise que cette définition inclut les noyades (manque d'oxygène), l'hypothermie (manque de chaleur), la strangulation (manque d'oxygène), les accidents de décompression ou la maladie des caissons (excès d'azote) et les empoisonnements (par substances toxiques). Mais elle exclut les conséquences d'un stress persistant ou répété, comme le syndrome du canal carpien, les douleurs dorsales chroniques et les empoisonnements dus à des infections. Sont également exclus de la définition les désordres mentaux et l'incapacité chronique, bien qu'ils puissent éventuellement être des conséquences de traumatismes physiques.
  • Qu'est-ce qu'un accident ?

La définition des accidents découle de celle des traumatismes. Ceux-ci sont répartis en deux groupes :
- les traumatismes intentionnels qui comprennent les suicides et tentatives de suicide, les agressions et violences, les faits de guerre
- les traumatismes non intentionnels qui constituent les accidents à proprement parler et que l'on répartit habituellement en :
    * accidents de la circulation
    * accidents du travail
    * accidents de la vie courante

Il peut cependant y avoir un certain flou dans la distinction entre traumatisme intentionnel et non intentionnel : lors d'une activité sportive, par exemple, un comportement ayant entraîné un accident peut être considéré comme partiellement intentionnel car lié plus ou moins explicitement à une prise de risque volontaire. L'Union européenne, dans la version 1996 du manuel de codage des accidents domestiques et de loisir [3] fournit les définitions suivantes :

   Accident : tout évènement indépendant de la volonté de l'homme, caractérisé par la libération soudaine d'une force extérieure, qui peut se manifester par une blessure corporelle.
   Accident de la circulation routière (AC) : tout accident survenant sur la route, dans lequel au moins un véhicule en mouvement est impliqué et qui a entraîné une blessure ou des dégâts matériels.
   Accident du travail (AT) : tout accident qui se produit pendant les heures de travail en relation avec un emploi salarié ou une activité indépendante.

Un accident de la vie courante (AcVC) est donc généralement un traumatisme non intentionnel qui n'est ni un accident de la circulation ni un accident du travail. Il y a quelques exceptions : par exemple, les effets secondaires des médicaments ne sont pas considérés comme des AcVC. Les AcVC sont usuellement répartis selon le lieu ou l'activité :
   - les accidents domestiques, se produisant à la maison ou dans ses abords immédiats : jardin, cour, garage, et autres dépendances.
   - les accidents survenant à l'extérieur : dans un magasin, sur un trottoir, à proximité du domicile, etc.
   - les accidents scolaires, incluant les accidents survenant lors du trajet, durant les heures d'éducation physique et dans les locaux scolaires.
   - les accidents de sport.
   - les accidents de vacances et de loisirs.

Il peut y avoir recoupement entre les catégories d'AcVC : par exemple un accident de sport peut aussi être un accident scolaire, ou un accident de loisir. Par ailleurs de même qu'il y a recouvrement entre les accidents du travail et les accidents de la circulation (plus de la moitié des AT sont aussi des AC), certains accidents peuvent être considérés à la fois comme des AC et des AcVC, selon la définition effectivement retenue : par exemple un accident de bicyclette peut à la fois être un accident de la circulation et un accident de loisir.
 

 

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.