La médecine

Accueil arrow Cours de gastro-enterologie arrow Gastrites aiguës et chroniques
Gastrites aiguës et chroniques Suggérer par mail

01Connaître la définition des gastrites aiguës

C’est une inflammation aiguë de la muqueuse gastrique définie par des lésions endoscopiques. Il ne s’agit pas d’une entité clinique.

 

02Savoir reconnaître les manifestations cliniques, les aspects endoscopiques et évolutifs des gastrites aiguës 

Elles peuvent être cliniquement latentes ou bien se manifester par des épigastralgies. L’endoscopie et les biopsies montrent des lésions souvent diffuses, multiples et de degré variable : œdème, lésions pétéchiales et purpuriques, érosions superficielles, lésions ulcéronécrotiques... Ces lésions aiguës sont susceptibles de cicatriser en quelques jours ou au contraire d’entraîner des complications hémorragiques ou perforatives graves.

03Enumérer les causes les plus fréquentes des gastrites aiguës 

Ce sont l’alcool, les médicaments (aspirine et AINS), la primo-infection à H. pylori , l’ingestion de caustiques et les défaillances multiviscérales.

04Savoir définir une gastrite chronique et la décrire schématiquement 

Le terme de gastrite chronique signifie la présence à l’examen histologique de la muqueuse gastrique, de lésions inflammatoires et atrophiques plus ou moins étendues (muqueuse antrale et muqueuse fundique) et plus ou moins sévères. La gastrite chronique est susceptible d’aboutir progressivement à la disparition des glandes gastriques (atrophie gastrique).

Schématiquement elle se caractérise par :

– des signes d’activité comportant une infiltration du chorion et de l’épithélium par des polynucléaires neutrophiles ; elle peut être légère, modérée ou sévère ; elle est caractéristique de l’infection par H. pylori ;

– des signes d’inflammation comportant une infiltration du chorion par des lymphocytes ; cette infiltration peut être légère, modérée ou sévère ;

– des signes d’atrophie caractérisée par une réduction des glandes gastriques ; elle peut être légère, modérée ou sévère ;

– une métaplasie intestinale ainsi qu’une fibrose du chorion peuvent se développer et s’associer à des signes histologiques de dysplasie qui peut être légère, modérée ou sévère. La dysplasie sévère est synonyme de cancer in situ.

05Enumérer les causes de gastrite chronique 

Ce sont : l’infection à H. pylori, le reflux biliaire ou d’aspirine au long cours et l’auto-immunité (maladie de Biermer).

06Décrire les principaux symptômes cliniques susceptibles de révéler une gastrite chronique 

La gastrite chronique est le plus souvent asymptomatique ou découverte fortuitement. Son expression clinique par des épigastralgies sans périodicité ni rythme ou par un syndrome dyspeptique est actuellement discutée.
 
 

 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.