La médecine

Ulcère duodénal Suggérer par mail

01Connaître l’histoire naturelle de l’ulcère duodénal

Un ulcère duodénal peut cicatriser et récidiver (60 % à 1 an), se compliquer : hémorragie, perforation et sténose (ulcère juxtapylorique). Il ne se transforme jamais en cancer.

02Expliquer ce qu’est le syndrome de Zollinger-Ellison (SZE)

Le SZE représente une forme rare, mais grave, de maladie ulcéreuse. Les ulcères duodénaux, parfois multiples et/ou de site inhabituel et/ou compliqués de diarrhée, en sont les manifestations cliniques les plus évocatrices. Le SZE est lié à une tumeur endocrine duodénopancréatique sécrétant de la gastrine (gastrinome).
Le diagnostic repose sur l’étude de la sécrétion gastrique acide et de la gastrinémie basale et après injection de sécrétine (augmentation paradoxale de la sécrétion acide et de la gastrinémie), et la mise en évidence du processus tumoral. Son traitement est symptomatique (IPP), et si possible antitumoral (exérèse chirurgicale).

03Expliquer les buts du traitement médical de l’ulcère duodénal non compliqué 

Le traitement médical vise à calmer la douleur ulcéreuse, à accélérer la cicatrisation de l’ulcère et à prévenir les récidives et les complications.

04Schématiser le traitement d’un ulcère duodénal 

Il repose sur l’éradication de l’infection à H pylori.

05Connaître le résultat du traitement d’attaque de l’ulcère duodénal en poussée 

Le taux de cicatrisation à 4 semaines est de 90 à 95 %. Le contrôle endoscopique de la cicatrisation n’est pas nécessaire sauf en cas de persistance des symptômes. Le contrôle de l’éradication de H. pylori, lorsqu’il est décidé, est réalisé au minimum 4 semaines après la fin du traitement , de préférence par un test indirect.

06Connaître les indications du traitement antisécrétoire prolongé dans l’ulcère 

Un traitement antisécrétoire peut être proposé en cas d’échec d’éradication de H. pylori ou en cas d’ulcère H. pylori négatif (après avoir exclu l’hypothèse d’un SZE et d’une maladie de Crohn).

07Connaître les principales causes de récidive d’un ulcère duodénal 

Les principales causes de récidive d’un ulcère duodénal sont : l’absence ou l’échec d’éradication de l’infection à H. pylori, la prise d’AINS ou d’aspirine, et le SZE.

08Connaître les principes du traitement chirurgical de l’ulcère duodénal

Le but du traitement chirurgical de l’ulcère duodénal est de réduire l’agression chlorhydropeptique de la paroi digestive par une vagotomie hypersélective ou, le cas échéant, vagotomie tronculaire associée à une pyloroplastie.

09Connaître les indications du traitement chirurgical de l’ulcère duodénal

L’indication d’un traitement chirurgical en dehors de l’urgence est devenue exceptionnelle. Elle est posée dans les ulcères duodénaux non contrôlés par un traitement médical correct, chez les patients ne pouvant se soumettre à ce traitement et dans les indications de nécessité que sont les ulcères duodénaux compliqués (sténose organique pyloro-duodénale, hémorragie et perforation). Dans ces cas, l’éradication de H. pylori devra être réalisée secondairement.
 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.