La médecine

Accueil arrow Cours de neurologie arrow AVC accident vasculaire cérébral
AVC accident vasculaire cérébral Suggérer par mail
  AVC hémorragique

01Tableaux cliniques

  • Hémorragie capsulo-lenticulaire (hématome profond des NGC)

–  Début brutal avec céphalées et rapidement des troubles de la conscience ; Hémiplégie + déviation conjuguée de la tête et des yeux vers la lésion
–  Une inondation ventriculaire peut survenir caractérisée par : hypertonie généralisée, crises convulsives, signes de décérébration
–  Un tableau plus progressif et moins grave peut se voir avec : obnubilation transitoire, hémiplégie capsulaire, hémianesthésie et HLH.
–  Une atteinte thalamique est suspectée devant : la prédominance des troubles sensitifs, un CBH homolatéral et une skew déviation (déviation des yeux vers le bas et en dedans).
–  L’hypercholestérolémie et le tabagisme sont prépondérants dans le développement de l’athérome coronaire.
  • Hémorragie du carrefour

–  Hémiplégie et troubles sensitifs + HLH + aphasie de type Wernicke (si hémisphère dominant) ou anosognosie et négligence (si hémisphère mineur)
–  Evolution neurologique caractéristique en 3 temps : déficit + céphalées installés brutalement ® régression des troubles en quelques heures (ou jours !) ® aggravation secondaire par HIC (œdème autour de l’hématome).
  • Hémorragie du cervelet

–  Début brutal par un grand vertige avec impossibilité de tenir debout ; céphalées postérieures et vomissements
–  Syndrome cérébelleux ; nystagmus ; atteintes des nerfs crâniens (VI, VII surtout).
–  Risque : de compression du TC ; de blocage de l’aqueduc de Sylvius Þ hydrocéphalie aiguë ; engagement des amygdales cérébelleuses par le trou occipital.
 

02Etiologies

–  HTA : la cause la plus fréquente
–  Etiologie malformative : doit être suspectée si sujet < 50 ans, non hypertendu, siège inhabituel de l’hémorragie (lobaire, superficiel) ; prise de contraste précoce et intense ; ® une IRM et éventuellement une artériographie sont indiquées.
 

03Pronostic

–  La mortalité est plus élevée que dans l’AVC ischémique
–  Le pronostic fonctionnel est en générale meilleur que celui des AVC ischémiques
–  Le risque de comitialité secondaire est plus élevé

04Infarctus carotidien

  • Carotide syndrome optico-pyramidal avec cécité monoculaire homolatérale à l’occlusion (artère ophtalmique) et hémiplégie controlatérale.
  • Sylvien superficiel (convexité frontale et pariétale ascendante)

–  hémiplégie controlatérale à prédominance brachio-faciale + troubles sensitifs dans le territoire paralysé
–  hémianopsie latérale homonyme (HLH) souvent incomplète
–  Si hémisphère majeur ou dominant (gauche) : aphasie motrice de Broca si atteinte frontale (infarctus antérieur) ; aphasie de compréhension de Wernicke si infarctus postérieur (atteinte temporale). Apraxie (atteinte pariétale) ; syndrome de Gerstmann (atteinte pariétale postérieure) associant acalculie, agraphie, agnosie des doigts et non distinction gauche droite.
–  Si hémisphère mineur ® syndrome d’Anton-Babinski : anosognosie (ne reconnaît pas son trouble) ; hémiasomatognosie (ne reconnaît pas son hémicorps paralysé) ; indifférence (anosodiaphorie)
 
 

 

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.