La médecine

Echographie grossesse Suggérer par mail
L'échographie est nécessaire pour de nombreux examens diagnostiques pendant la grossesse. Il n'y a pas de risques connus pour la mère ou le foetus. L'utilisation de l'échographie au cours de la grossesse est controversée en routine.
L'examen effectué au cours du premier trimestre doit rechercher la présence ou l'absence d'un sac gestationnel, le nombre des foetus, la position placentaire et l'âge gestationnel ainsi que la vitalité du foetus et doit évaluer l'utérus et ses annexes. Un examen pendant le 2e ou le 3e trimestre doit en outre comprendre la recherche de la présentation foetale, l'évaluation du volume du liquide amniotique et une recherche des grandes malformations. La détermination du sexe foetal est habituellement possible vers la fin du 2e trimestre.
Nombre d'indications du diagnostic prénatal (p. ex. taux élevé d'a-foetoprotéine sérique dans le sang maternel, des antécédents familiaux d'anomalies congénitales) imposent une échographie ciblée sur les anomalies foetales. Un examen échographique ciblé doit évaluer les structures foetales intracrâniennes (en particulier les ventricules et le cervelet), la colonne vertébrale (sections longitudinales et sagittales), le coeur, la vessie, les reins, l'estomac, le thorax, la paroi abdominale et les os longs et le site d'insertion du cordon ombilical.
L'échographie à haute résolution peut mettre en évidence les malformations rénales (p. ex. l'agénésie rénale [syndrome de Potter], la maladie polykystique), les formes létales de dysplasie squelettique avec membres courts (p. ex. la dysplasie squelettique thanatophorique, l'achondrogénésie), les malformations de l'intestin (p. ex. hernie diaphragmatique, occlusion), la microcéphalie et l'hydrocéphalie.
Les échographistes expérimentés doivent pouvoir facilement diagnostiquer les anomalies majeures (anencéphalie), mais peu de centres peuvent documenter leur sensibilité et leur spécificité dans la détection d'anomalies spécifiques. Certaines situations cliniques, comme l'oligo-hydramnios, l'obésité maternelle ou la position foetale empêchent une visualisation max. Les patientes doivent être conscientes que les anomalies ne peuvent pas être détectées avec une exactitude de 100 %, et une échographie normale ne garantit pas un nourrisson phénotypiquement normal.
Référence msd-france.com

 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.