La médecine

Accueil arrow Cours de gynécologie obstétrique arrow Grossesse, travail et accouchement normaux
Grossesse, travail et accouchement normaux Suggérer par mail
Le premier signe de grossesse, et aussi le premier motif de consultation d'une femme enceinte, est l'absence de règles à la date prévue. Si les cycles d'une patiente sont habituellement réguliers et que celle-ci est en période d'activité génitale, l'absence de règles pendant une semaine est très évocatrice d'une grossesse.
Un engorgement mammaire et des nausées associées ou non à des vomissements peuvent être également observés. L'engorgement mammaire, dû à l'élévation des taux d'oestrogènes (principalement) et de progestérone, est une accentuation de l'engorgement mammaire prémenstruel. Les nausées et vomissements peuvent être dus à la hCG (Human Chorionic Gonadotropin, ou gonadotrophine chorionique humaine) et aux oestrogènes, qui sont sécrétés par les cellules syncytiales du placenta en quantité croissante 10 j après la fécondation. L'hCG stimule le corps jaune de l'ovaire pour maintenir des taux élevés de sécrétion des oestrogènes et de la progestérone et préserver ainsi l'intégrité de la grossesse. Beaucoup de femmes se sentent alors fatiguées, certaines patientes remarquent un gonflement abdominal (météorisme) au début de leur grossesse.
L'âge des grossesses est habituellement évalué en semaines à partir du premier jour des règles. Ainsi, si les cycles de la patiente sont réguliers, et si son ovulation survient le 14e j du cycle, le terme obstétrical dépasse environ de 2 semaines le terme embryologique. Si les cycles de la patiente sont irréguliers, la différence est supérieure ou inférieure à 2 semaines. Habituellement, une patiente qui présente un retard de règles de 2 semaines est enceinte de 6 semaines d'aménorrhée, et l'utérus s'est développé en conséquence.
L'examen pelvien retrouve alors une augmentation de volume de l'utérus compatible avec la grossesse. Le col est plus mou, et l'utérus est irrégulièrement ramolli et hypertrophié. Le vagin et le col prennent habituellement une coloration bleueviolacée, apparemment du fait d'une vascularisation augmentée de l'utérus.
Le test urinaire ou sanguin de grossesse est habituellement positif. Le test ELISA (Enzyme Linked Immunosorbent Assay), test immuno-enzymatique, permet une mise en évidence rapide et facile de la présence de hCG dans l'urine, même lorsqu'elle s'y trouve en petites quantités. Certains des tests de grossesse les plus sensibles utilisent cette méthode (p. ex. ICON, TestPack) et peuvent donner des résultats positifs en 1/2 h environ, pour des concentrations de hCG aussi faibles que 50 mUI/ml d'urine ; ces concentrations sont souvent observées plusieurs jours avant le retard de règle. Les dosages radio-immunologiques utilisant des Ac spécifiques de la sous-unité b de la hCG (b-hCG) peuvent détecter des taux de hCG encore plus bas (un minimum d'environ 0,05 mUI/ml de sérum pour la plupart de ces tests). La grossesse peut ainsi être diagnostiquée plusieurs jours après la conception.
Pendant les 60 premiers jours d'une grossesse normale unique, les taux de hCG doublent environ tous les 2 ou 3 j, leur croissance s'effectuant selon un mode exponentiel. Bien que les taux de hCG soient corrélés à l'âge gestationnel au cours des grossesses normales, l'utilisation de divers standards pour le dosage de hCG, les variations des dosages et la variation biologique inhérente ne permettent pas de lier une valeur quantitative de hCG au diagnostic d'un foetus qui croît normalement. La meilleure approche consiste à comparer 2 valeurs quantitatives sériques de hCG obtenues à un intervalle de 48 à 72 h dans le même laboratoire ; un doublement de la valeur initiale de hCG sérique suggère fortement un foetus qui grandit normalement. Au cours des grossesses anormales (p. ex. avortement spontané, des oeufs malformés, grossesse ectopique), les taux de hCG ne suivent pas la courbe normale et ne doublent pas en 2 à 3 j.
L'utérus d'une grossesse de 6 semaines peut être facilement fléchi sur l'isthme très ramolli. A 12 semaines de grossesse, la taille de l'utérus dépasse celle de la cavité pelvienne, l'utérus émerge alors du petit bassin dans l'abdomen ; il peut être palpé au-dessus de la symphyse pubienne. A la 20e semaine, le pôle supérieur de l'utérus atteint le niveau de l'ombilic (la hauteur utérine atteint environ 20 cm) ; à la 36e semaine, le pôle supérieur de l'utérus atteint presque l'apophyse xyphoïde.
L'accouchement d'un foetus est la preuve formelle d'une grossesse. Traditionnellement, 3 autres signes étaient considérés comme des preuves formelles : perception des bruits du coeur ou leur enregistrement par un examen échographique Doppler (les bruits du coeur foetal peuvent être habituellement détectés par stéthoscope vers la 18e ou 20e semaine et par examen Doppler dès la 8e ou la 10e semaine, si l'utérus est déjà perçu dans l'abdomen); les mouvements foetaux sentis ou entendus par le médecin ; et la mise en évidence d'un squelette foetal sur la rx, habituellement après la 16e semaine. La mise en évidence par échographie d'un sac gestationnel intra-utérin et d'une activité cardiaque foetale constitue des preuves formelles de grossesse. La présence dans l'utérus d'un sac compatible avec une grossesse peut être diagnostiquée dès la 5e ou la 6e semaine (4e semaine après l'ovulation) par échographie. L'activité cardiaque foetale peut être observée après environ 5 à 6 semaines par échographie en temps réel, et est décelable dès la 7e ou 8e semaine dans > 95 % des cas. La patiente commence habituellement à sentir les mouvements foetaux entre la 16e et la 20e semaine.
Une grossesse dure normalement 266 j à partir du jour de la conception ou 280 j à partir du premier jour des dernières règles si les cycles sont réguliers et de 28 j. La règle de Nägele permet de calculer la date estimée de l'accouchement en soustrayant 3 mois à partir du premier jour des dernières règles et en ajoutant 7 j. Ce calcul n'est qu'approximatif ; £ 10 % des patientes accouchent le jour calculé mais 50 % accouchent dans la semaine et environ 90 % dans la quinzaine. Les patientes doivent être prévenues qu'un accouchement survenant jusqu'à 2 semaines plus tard ou plus tôt est normal.
Une femme enceinte est dite gestante. Chaque grossesse (une grossesse gémellaire compte pour 1 grossesse) augmente la gravidité, aussi une patiente est dite secondigeste pendant sa 2e grossesse. La parité est l'évolution normale et finale d'une grossesse. La parité se réfère aux accouchements après la 20e semaine, qui sont numérotés successivement et la femme est considérée comme 1, 2, 3 et ainsi de suite pare (les jumeaux, les triplés, ou plus comptent ensemble pour 1 pare). L'avortement se réfère aux fausses couches qui surviennent avant la 20e semaine et qui sont numérotées successivement comme un avortement 1, 2 ou 3 et ainsi de suite. La somme des parités et des avortements égale le nombre de gestations. En général, 4 chiffres sont attribués à la parité : le premier indique le nombre d'accouchements à terme (après la 37e semaine) ; le 2e, le nombre d'accouchements prématurés (> 20 et < 37 semaines) ; le 3e, le nombre d'avortements ; et le 4e, le nombre d'enfants vivants. Ainsi, une femme enceinte qui a eu un accouchement à terme, avec une paire de jumeaux nés à 32 semaines et 2 avortements est enregistrée comme gestante 5, pare 1123.
Référence msd-france.com

 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.