La médecine

Accueil arrow Cours de gynécologie obstétrique arrow Grossesse compliquée par une Affections chirurgicales
Grossesse compliquée par une Affections chirurgicales Suggérer par mail
Si une intervention chirurgicale doit être pratiquée, elle peut être bien tolérée par la mère et le foetus sous condition d'une bonne surveillance pré et post-opératoire et d'éviter toute hypotension ou hypoxie pendant l'administration de l'anesthésique.
Certaines affections posent des problèmes particuliers pendant la grossesse. L'appendicite provoque des douleurs qui ressemblent aux spasmes que les patientes sont habituées à ressentir pendant leur grossesse, et la leucocytose est normalement un peu élevée pendant la grossesse. De plus, l'appendice monte dans l'abdomen au fur et à mesure que la grossesse évolue et une douleur du quadrant inférieur droit ne permet plus d'évoquer ce diagnostic. En cas de suspicion d'appendicite, une laparotomie doit être pratiquée sans délai (le taux de mortalité en cas de perforation de l'appendicite pendant la grossesse est élevé). Un retard entraîne un taux de mortalité encore plus élevé du fait d'une perforation pendant la période post-partum immédiate (pendant laquelle l'appendicite est plus fréquente).
Des kystes bénins de l'ovaire peuvent apparaître pendant la grossesse. En cas de suspicion de malignité du kyste, toute intervention chirurgicale doit être retardée jusqu'à la 14e-16e semaine de grossesse, car le kyste peut correspondre au corps jaune. Cependant, si le kyste continue à grossir ou s'il devient douloureux, des explorations deviennent nécessaires. Après la 12e semaine de grossesse, le diagnostic des tumeurs de l'ovaire est plus difficile, car les ovaires sortent du petit bassin avec l'utérus et sont difficiles à palper. Une torsion ou une hémorragie intrakystique peuvent simuler une appendicite et sont découvertes lors de la laparotomie.
Les affections vésiculaires peuvent être observées pendant la grossesse, et elles relèvent si possible d'un traitement symptomatique ; en l'absence d'évolution favorable, une intervention immédiate doit être envisagée. Les occlusions intestinales peuvent avoir des conséquences désastreuses pendant la grossesse. Une gangrène intestinale associée à une péritonite peut entraîner une interruption de grossesse. Toute patiente présentant des symptômes d'occlusion de l'intestin grêle ou du côlon doit être soumise à un bilan rapide et à un interrogatoire à la recherche d'antécédents chirurgicaux ou infectieux pouvant prédisposer à une occlusion intestinale.
Référence msd-france.com
 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.