La médecine

Accueil arrow Cours de gynécologie obstétrique arrow Hématome rétroplacentaire
Hématome rétroplacentaire Suggérer par mail
Séparation prématurée d'un placenta normalement implanté dans l'utérus. Tous les degrés de décollement placentaire de quelques millimètres au décollement complet peuvent être observés. La cause est inconnue. Le décollement placentaire survient dans 0,4 à 3,5 % des accouchements.
Il est associé aux différentes maladies hypertensives, cardiovasculaires et rhumatismales et notamment à l'utilisation de la cocaïne sous n'importe quelle forme.

01Symptomatologie et diagnostic

Une hémorragie rétroplacentaire se produit, et le sang peut traverser les membranes jusqu'au col (hémorragie externe) ou être retenu derrière le placenta (hématome occulte). La symptomatologie est fonction du degré de décollement et des pertes de sang. Dans les cas sévères, elle associe une hémorragie vaginale, un utérus sensible et contracté, des signes de détresse cardiaque foetale ou de mort, et un état de choc maternel. Des complications sérieuses, en particulier en cas de toxémie préexistante, associent une hypofibrinogénémie avec une coagulation intravasculaire disséminée, une insuffisance rénale aiguë et l'apoplexie utéro-placentaire (syndrome de Couvelaire). L'hématome rétroplacentaire peut être confondu avec le placenta praevia. Le diagnostic est habituellement obtenu par échographie abdominale.

02Traitement

Si les hémorragies ne menacent pas la vie de la mère et du foetus, si les bruits du coeur foetal sont normaux, et si la grossesse est loin du terme, le repos au lit est conseillé et les hémorragies peuvent cesser. Si l'état s'améliore, la patiente peut être autorisée à se lever, et peut même rentrer chez elle si les hémorragies ont complètement cessé et si elle peut facilement se rendre à l'hôpital. Si les hémorragies se poursuivent ou s'aggravent, l'accouchement immédiat est indiqué. Un examen vaginal doit être effectué, et si le col est dilaté, les membranes doivent être rompues, ce qui semble réduire le risque de CIVD. La césarienne est réalisée dans le cadre de ses indications habituelles. Un traitement énergique et efficace réduit considérablement la morbidité et la mortalité maternelle et foetale ou néonatale.
Référence msd-france.com
 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.