La médecine

Placenta praevia Suggérer par mail
Implantation du placenta sur ou à proximité de l'orifice interne du col. Le placenta peut recouvrir complètement l'orifice du col (placenta recouvrant) ou partiellement (placenta partiellement recouvrant), ou il peut affleurer l'orifice interne (insertion basse, ou marginale).
Le placenta praevia est observé dans 1/200 accouchements, habituellement plutôt chez des multipares, chez les patientes ayant subi une césarienne ou chez des patientes présentant des anomalies utérines (p. ex. un fibrome), qui peuvent gêner une implantation normale. La première échographie réalisée au cours de la grossesse peut mettre en évidence une insertion basse du placenta ou placenta praevia, mais dans la plupart des cas, cette anomalie disparaît au fur et à mesure que la taille de l'utérus s'accroît.

01Symptomatologie et diagnostic

Des métrorragies indolores débutent soudain en fin de grossesse quand le segment utérin inférieur s'affine et s'allonge ; elles peuvent être suivies d'une hémorragie de sang rouge vif importante et indolore. L'examen clinique permet rarement de différencier le placenta praevia du décollement placentaire. La distinction est nécessaire parce que le toucher vaginal, indiqué en cas de décollement placentaire, est contre-indiqué en cas de placenta praevia total ou partiel, au cours duquel il peut aggraver l'hémorragie. L'échographie représente le meilleur moyen d'établir un diagnostic différentiel entre ces 2 pathologies.

02Traitement

Si les hémorragies sont peu abondantes et si le terme de la grossesse est encore lointain, le repos au lit est conseillé. L'excitation sexuelle, les rapports sexuels ou l'orgasme peuvent déclencher des contractions ainsi que des traumatismes du col et doivent donc être évités. Si les hémorragies cessent, le lever est autorisé. La patiente peut quitter l'hôpital si l'hémorragie ne recommence pas, et si elle peut facilement se rendre à l'hôpital. L'accouchement est indiqué en cas d'hémorragie importante et incontrôlable ou dès que le foetus a atteint sa maturité foetale qui est habituellement obtenue à la 34e semaine.
Dès que le terme rend possible l'accouchement, une césarienne est généralement indiquée. Un accouchement par voie vaginale peut être préféré si la patiente présente un placenta praevia marginal ou une insertion basse du placenta et si la tête du foetus comprime efficacement le placenta. Du sang doit être disponible au cas où une transfusion deviendrait nécessaire.
Référence msd-france.com
 
< Précédent   Suivant >

Suivez-nous

. La-médecine.infoon
  • Gastrite érosive aiguë
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Les causes comprennent les médicaments (spécialement les AINS, anti-inflammatoires-non stéroïdiens), l'alcool et les stress aigus survenant chez les patients en état critique. Les causes moins fréquentes comprennent la radiothérapie, les infections virales (p. ex. cytomégalovirus), les lésions vasculaires et les lésions traumatiques directes (p. ex. sondes naso-gastriques).
  • Ulcère gastroduodénal
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Segment excorié de la muqueuse digestive, typiquement dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans les premiers centimètres du duodénum (ulcère duodénal), qui pénètre à travers la muqueuse musculaire. L'ulcère peut avoir un diamètre variable de quelques millimètres à quelques centimètres.
  • Echocardiographie
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    L'échocardiographie est une technique ultrasonique destinée au diagnostic des maladies cardiovasculaires. Elle est subdivisée en différents types : le mode M, bidimensionnel (2D), le Doppler spectral, le Doppler couleur, de contraste et l'échographie d'effort.
  • Diarrhée -bis-
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Augmentation de fréquence de la défécation, du contenu en liquides ou du volume des selles.
    Dans les sociétés occidentales, le poids des selles d'un adulte sain est de 100-300 g/j, en tenant compte de la quantité de matière non absorbable contenue dans le régime (principalement les hydrates de carbone).
  • Hémorragie digestive
    Aperçu rapide | Lire la suite...
    Extériorisation du sang par des vomissements (hématémèse), de sang rouge par l'anus (rectorragie), l'évacuation de selles noirâtres (méléna), ou le saignement chronique occulte du tube digestif. Une hémorragie digestive peut prendre naissance à un niveau quelconque du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus et être visible ou occulte.